La présence d'une voie atteste le passage de populations sur le territoire dès le Néolithique. Le village est cité pour la première fois en 1133 sous le nom de Ramispach, du nom du ruisseau qui traverse la commune. Composé de fermes isolées, le village se développe rapidement à la fin du XVIII° siècle grâce à la manufacture de toiles imprimées crées à Wesserling.

             Ranspach est la première des cinq annexes qui se détache de l'église mère, pour devenir paroisse le 3 mai 1849. Durant la Grande Guerre, la commune est un lieu de cantonnement pour les troupes françaises engagées sur le front du Hartmannswillerkopf.

              De 1940 à 1944, pendant l'occupation allemande, Ranspach est rattaché à la commune de Saint-Amarin, puis retrouve sa municipalité après février 1945 et le départ des Allemands.

 

Retour