Cité dès 1357, Fellering est, à l'origine, un village formé de fermes isolés situé au confluent de

deux vallées glaciaires. Le lieu-dit Galgenrain évoque l'emplacement de l'ancien gibet, celui de Kölmenacker,

une agglomération bâtie sur le tracé de l'ancienne voie romaine qui disparaît à l'époque de la guerre de Trente Ans. Jusqu'à la Révolution, Fellering fait partie de la mairie seigneuriale d'Oderen et appartient à l'abbaye de Murbach

           La commune connaît une forte industrialisation au XIX° siècle, avec la création de mines, de scieries et d'ateliers textiles. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, les cultes catholique, israélite et réformé cohabitent dans la commune. Fellering est connu pour avoir accueilli d'importantes foires aux chevaux.

Retour