MALMERSPACH

Taillé, au premier coupé de gueules et d'azur, au croissant montant d'argent brochant sur la partition, au second d'azur à la bobine de filature d'argent en pal, au sapin arraché de sinople brochant sur une barre d'or posée sur la partition.

Coupé de gueules et d'azur, au croissant montant d'argent brochant sur la partition est le blason de Saint-Amarin et indique d'appartenance, jusqu'à la Révolution, de Malmerspach à la mairie de Saint-Amarin. La bobine et le sapin évoquent l'industrie textile et la forêt. 

 

Retour