Michelbach, ancienne possession des comtes de Ferrette, passe sous le giron des Habsbourg au XIV° siècle. Plusieurs familles nobles se succèdent à la tête du fief, qui dépend de la seigneurie de Thann: les Michelbach, les Hack, et à partir de 1482, la famille de Reinach. Cette dernière fait construire, au lieu-dit Schlosshof, un château fort dont il ne subsiste que quelques vestiges.

          Le village a aussi souffert des guerres, en particulier de la guerre de Trente Ans. Au milieu du XVIII° siècle, Michelbach est rattaché à la seigneurie de Masevaux-Rougemont, puis fait partie du canton de Thann. Michelbach, proche du front, souffre énormément lors de la Première Guerre mondiale. La population est alors évacuée vers les villages de la vallée de la Doller.

          La période de l'entre-deux-guerres est, comme dans bien des secteurs touchés par le conflit, une période de difficile reconstruction. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le village est à nouveau libéré le 11 décembre 1944.

Retour