Revue de Presse
Accueil Les Expositions Revue de Presse Thann Autrefois Portrait Anciens Généalogie juive Bourse d'échanges Listes d'Ascendances Armorial Patronymes Musée Serret Musée de Thann Sites favoris Cousins sur le Web Bulletin d'adhésion Publications Les Amis de Thann

horizontal rule

 

LES DNA

(09/11/2001)

La « net » généalogie

 



Les présidents Rohmer et Mény en compagnie d'Albert Ehret devant l'arbre généalogique de la famille Bluntzer. (Photo DNA)

Les société d'histoire de la vallée de St-Amarin et de Thann ont proposé dans la chapelle du Parc de Wesserling une approche informatique de la généalogie, en donnant la parole à la section de généalogie du pays de Thann et de la vallée de la Thur.

horizontal rule

Avant de céder le micro à la « famille » Ehret, père et fils, les deux présidents ont souligné l'intérêt de la recherche en généalogie qui ne consiste pas nécessairement à un « empliage » père-fils. Au contraire, la recherche généalogique permet d'appréhender les conditions sociales, culturelles et environnementales des familles durant des siècles. Elle contribue ainsi largement à la conservation du patrimoine. Par les incontournables démarches hors de son village, elle permet aussi d'aborder une forme nouvelle d'étude de l'histoire et de la géographie d'autres contrées. Pour faciliter la tâche aux chercheurs amateurs ou confirmés Albert Ehret a créé un site Internet : www.genealogiethann.fr.st.

Un site, 3312 fichiers

 « Le site en lui-même, je l'ai imaginé tel que j'aurais aimé en trouver un il y a trente ans, si internet avait existé, confie Albert Ehret. La conception et la réalisation ont été effectués par mon fils Damien et la traduction en anglais par son camarade de classe Joël Grunenwald de Malmerspach, tous deux étudiants en informatique au CRESA à Mulhouse ».  Et de présenter le site de 35 MO qui contient 426 dossiers et 3 315 fichiers. Ils traitent des listes d'ascendance, des armoriales, des patronymes, on y trouve même une visite virtuelle du Musée de Thann.

horizontal rule

L'ALSACE

( 16/11/2001)

HUSSEREN-WESSERLING Les généalogistes sont très « Net »



La section Généalogie du Pays de Thann et de la Vallée de la Thur a présenté vendredi dernier, à la chapelle du parc, son tout nouveau site internet http:// Albert Ehret, membre de la Société d'Histoire de Thann, l'a imaginé, son fils Damien l'a conçu. Tout comme Michel Kueny, président des Amis du Musée Serret, les présidents des deux sociétés d'histoire étaient présents. Pour la vallée de Saint-Amarin, Gilbert Mény, a souligné « l'intérêt de ce site pour tous ceux qui sont à la recherche de leurs origines ». Pour Thann, André Rohmer a rappelé que « cette activité fait partie de l'association depuis 1998, alors qu'elle s'occupe du musée depuis 1918 et de recherches historiques depuis 1947. La généalogie sauvegarde et protège le patrimoine. » Pendant sa présentation du site, Albert Ehret a indiqué, qu'en dehors de la mine d'informations généalogiques pour la région de Thann et la Vallée notamment, le site possède nombre de liens très intéressants. Marie-Thérèse Kippelen de Thann recherche ses origines depuis 10 ans : « Dans le secteur Leimbach, Roderen, Rammersmatt tout se bloque pour les Kippelen vers le XVe siècle. J'aimerais pourtant remonter plus loin. »

G.M.

horizontal rule

L'ALSACE

(31/05/2003)

 

Qui sont les familles de la vallée de la Thur ?
Patrice Barrère

 

horizontal rule

LES DNA

(01/06/2003)

 

Au musée de Thann
Ouverture à la généalogie

 


 

 

Les membres de la section généalogie peaufinent l'exposition qui s'ouvre aujourd'hui.(Photo DNA - F.S.)

 

 

 

La section « Généalogie du Pays de Thann et de la Vallée de la Thur » de la Société d'Histoire « Les Amis de Thann » ouvre la saison 2003 au musée municipal avec une exposition consacrée aux familles de Thann et de la vallée vues à travers le prisme de la généalogie.

horizontal rule

Ils sont tous là : les Ehret, les Zussy, les Golly, les Haller, Burgunder et autres Simon, Throo ou Gentner. Autant de familles qui trouvent leurs racines à Thann ou dans la vallée de la Thur. Ces générations muettes parlent enfin grâce aux efforts de recherche de la Société d'Histoire « Les Amis de Thann ». Ces bénévoles passionnés ont fait parler les actes notariés et autres registres paroissiaux renfermant les précieux renseignements généalogiques. De cette quête est née une forêt d'arbres tous plus anciens les uns que les autres. Certains remontant jusqu'en 1200... Soit plus de 50 générations en arrière ! Il a fallu des trésors de patience et d'opiniâtreté pour obtenir de tels résultats qui se livrent à partir d'aujourd'hui et jusqu'à la fin du mois de septembre au regard du visiteur.  Présentées sous diverses formes, l'arbre généalogique classique ou la roue, plus pratique, parfois même le parchemin (demandez à M. Ehret de dérouler les 15 m de son arbre familial), ces générations surgies de l'oubli s'enrichissent de multiples petites expositions en parallèle : les maires de Thann et leurs aïeuls, l'histoire de l'écriture allemande en Alsace depuis la Réforme, l'histoire associée des rues de Thann et des personnages illustres de la ville, des documents de travail (actes de vente) du généalogiste... Bien sûr, les connaisseurs se régaleront de cette exposition, mais les débutants pourront, eux aussi, y trouver leur compte en s'informant auprès des spécialistes des méthodes à employer pour remonter le temps.

Frédéric Stenger